Microsoft Word prendra très bientôt en charge l’écriture prédictive

Selon un article publié sur le site web frandroid.com le février 23, 2021 par Nathan Le Gohlisse ,

Si vous utilisez Google Docs, vous utilisez probablement déjà l’écriture prédictive. Cette fonctionnalité, qui vous suggère des mots avant que vous n’ayez à les taper en entier, arrivera le mois prochain sur Microsoft Word.

Word va bientôt deviner les mots que vous voulez écrire avant que vous ne les ayez saisis // Source : Microsoft via The Verge

Introduite avec un certain succès sur Google Docs, la composition prédictive permet d’accélérer l’édition de documents grâce à la suggestion dynamique de mots en cours de saisie. Alimentée par un système de Machine Learning, cette fonctionnalité prédit quel mot l’auteur est en train d’écrire avant qu’il ait terminé de le taper. À l’aide d’un raccourci, il est alors possible d’accepter ou de révoquer cette suggestion pour que le mot soit instantanément complété ou non.

On apprend aujourd’hui que Microsoft introduira sur Word, dès le mois de mars, une fonction de composition prédictive. Comme le précise The Verge, cette fonctionnalité pourra néanmoins être entièrement désactivée par l’utilisateur depuis les réglages du logiciel de traitement de texte de Microsoft.

Un système prédictif que Microsoft veut généraliser sur ses applications

Si vous choisissez de maintenir cette fonction, Word sera en mesure de vous proposer des mots lorsque vous tapez du texte. Ces derniers seront affichés en gris et vous pourrez les accepter en tapant sur la touche Tab, ou au contraire les refuser en cliquant sur Échap.

Cette fonctionnalité avait été annoncée en bêta l’année dernière et fait l’objet de tests auprès des membres du programme Insider depuis la rentrée 2020. Elle est désormais ajoutée sur la roadmap de Microsoft 365, avec une livraison prévue le mois prochain pour l’ensemble des utilisateurs de Word sous Windows.

Notons que Microsoft ne limite pas ce système de prédiction à Word. La firme prévoit de le proposer également sur Outlook pour Windows, dès février, afin de permettre aux utilisateurs de taper leurs emails plus vite… exactement comme avec Gmail. La composition prédictive est par ailleurs déjà disponible sur la version web d’Outlook. Elle avait été déployée en mai l’année dernière.

Aller à la source