Montpellier. Union matériaux quitte Richter, un projet urbain à l’étude

Selon un article publié sur le site web actu.fr le septembre 23, 2022 par Gil Martin – Métropolitain ,

Michaël Delafosse a signé avec Alexandre Vachet, directeur général d’Union Matériaux, la convention qui officialise le déménagement de l’enseigne qui va quitter Richter.
Michaël Delafosse a signé avec Alexandre Vachet, directeur général d’Union Matériaux, la convention qui officialise le déménagement de l’enseigne qui va quitter Richter. (©Métropolitain)

A l’occasion de l’inauguration ce vendredi matin du Salon de l’Immobilier au parc des expositions, le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, a signé avec Alexandre Vachet, directeur général d’Union Matériaux, la convention qui officialise le départ de l’enseigne spécialisée dans la construction, de ce site historique de Richter.

À lire aussi

22 000 m2 de foncier libérés à Richter

Union Matériaux, en effet, va s’installer sur un terrain du côté du nouveau quartier Cambacérès, et les 22 000 m2 libérés sur le site, donnant sur le rond-point Ernest Granier, seront bien utilisés par la Ville pour y créer du logement. Le projet n’est pas encore défini, mais le maire de Montpellier a confirmé son intention de parachever à cet endroit l’urbanisation du quartier.

À lire aussi

« Le futur ensemble proposera une vraie mixité sociale en intégrant notamment du logement étudiant et du logement senior »

Michaël DelafosseMaire de Montpellier

« Je reste calme car, je l’annonce, l’Etat considère que le site est soumis au risque inondation… C’est étonnant, et nous allons devoir nous pencher sur cela », explique Michaël Delafosse : « Mais ce qui est sûr, c’est que l’on va profiter de cette opportunité pour densifier et créer du logement. »

À lire aussi

La Ville ne veut pas laisser les choses au hasard : « Nous construisons pour le futur, et il faut que la ville soit belle, d’où la forte exigence que nous portons à la qualité de l’architecture », poursuit Michaël Delafosse qui annonce que pour l’aménagement de cet espace, la collectivité recrutera en décembre un urbaniste.

Une opportunité pour le « choc de l’offre »

Pas de projet donc à présenter pour le moment, ce qui semble logique, mais le maire de Montpellier a précisé que le futur ensemble proposera une vraie mixité sociale en intégrant notamment du logement étudiant et du logement senior. Le déménagement d’Union matériaux est une aubaine pour la Ville qui a lancé en février dernier « le choc de l’offre », soit un programme de 8000 logements neufs à construire d’ici 2027. Les 22 000 m2 de l’ancien site d’Union Matériaux devrait permettre de booster cette offre…

Aller à la source